Coureurs

Le team Matryx…en avant première !

Partager
Poste Le 21 février 2019 par Fred Bousseau

Team Matryx 2019

Vous connaissiez le film Matrix, voici désormais venue l’heure du Team !
En effet, début février, avait lieu, à Passy, le lancement du Team Matryx. Un projet ambitieux à la Matrice originale : offrir aux 9 athlètes, dont la moyenne d’âge s’élève à 22 ans, une structure globale, propice à la « performance responsable », via l’épanouissement personnel et la concrétisation d’un double-projet, sportif et professionnel. Un pari osé dans un sport réputé à maturation tardive mais dans lequel les talents précoces ne cessent d’émerger.

Matryx, un Team, une technologie

19h. Partenaires, coureurs et familles sont réunis sous le regard bienveillant de l’emblématique chaîne des Fiz. La présentation peut commencer. Tout d’abord, il convient de s’interroger sur le nom.
Pourquoi Matryx ? Une dénomination pour traduire cette volonté de dénicher l’Élu, ce Néo-athlète qui succèdera aux pontes de l’actuel cyberespace Trail ? Thomas Janichon, l’un des deux fondateurs du Team dont il est désormais le manager, rétorque : « Même si c’est à terme notre ambition (sourire), cela vient avant tout de notre partenaire principal. Matryx est le nom d’une nouvelle technologie, un tissu multi-Team Matryx - Thomas Janichon - Gilles Réguillonzones innovant que l’on retrouve déjà sur de nombreuses chaussures de sport et qui arrive relativement fort dans le Trail. C’est dans l’optique d’accompagner leur apparition dans cet univers qu’ils ont été séduits par notre projet. »

 « J’ai vu arriver des jeunes avec des jambes et la tête bien faites » : Gilles Réguillon, patron de Matryx

Gilles Réguillon, patron de Chamatex, ce groupe industriel basé en Ardèche qui a breveté la technologie Matryx, abonde : « Le trail est certainement la discipline qui véhicule le mieux les valeurs et les bénéfices de la technologie Matryx. Que ce soit en termes de performance, de respirabilité, de légèreté et de maintienJ’ai vu arriver des jeunes avec des jambes et la tête bien faites. Deux heures après on se tapait dans la main ! J’ai voulu apporter ma pierre à l’édifice, les aider à mener ce projet à bien. »

Un écosystème pour former et performer

Quel est ce fameux projet ? Simon Gosselin, 24 ans, l’autre co-fondateur en charge de la performance, explique : « Nous sommes partis d’un constat : certains jeunes traileurs à fort potentiel ont tendance à s’orienter très rapidement vers de longues distances, sans se construire au préalable des bases athlétiques solides. Notre souhait est donc d’encadrer ces coureurs en les plaçant au centre d’un écosystème qui leur est entièrement dédié, de l’entraineur à la cellule médicale en passant par la gestion des relations avec les partenaires… Ceci afin qu’ils puissent se consacrer uniquement à leur passion, sans autre préoccupation que de prendre du plaisir et viser les podiums. »

La similitude avec les équipes cyclistes ou les centres de formation à l’oeuvre dans le football est assumée voire même revendiquée. D’autant plus que la structure se scinde en deux entités distinctes : un Team Espoir et un Team Elite. Thomas Janichon précise : « C’est un seul et même Team, réuni sous les mêmes couleurs, mais avec deux niveaux de fonctionnement, pour coller au mieux à la maturité et aux objectifs du coureur. L’idée étant d’accompagner la progression de nos athlètes sur le long terme, avec la possibilité pour les plus jeunes d’intégrer ensuite l’étage supérieur. » Cette vision à plusieurs années semble d’ailleurs corroborée par la solidité des partenaires annoncés. En plus de Matryx, Millet, Biocoop, Suunto, Passy Tourisme, La Chaussette de France, Axeria et Re-Paint ont été convaincus par le projet. De quoi lui assurer des fondations pérennes.

Un concept de performance responsable qui n’est pas dénué d’ambition sportive »

Ce concept de « performance responsable » n’est cependant pas dénué d’ambition sportive. Catapulté au 7ème rang national du classement réalisé par Trails Endurance Mag, en fonction de l’indice ITRA, le casting du Team Matryx a tout d’un bon film – (A LIRE ICI – la composition et le classement des Teams 2019).
Team Trail running MatryxDes athlètes sans effets spéciaux, mais des espoirs qui aspirent au rôle principal. Dans la peau du personnage principal : Anaïs Sabrié. La vice-championne d’Europe de course en montagne, 24 ans, étudiante en médecine, est la tête de gondole de l’équipe. Pour l’épauler, Romain Buissart et Baptiste Chassagne, 25 ans, déjà auteurs de quelques résultats notables à l’échelle nationale et qu’ils auront à coeur de confirmer.

Chez les plus jeunes, les profils sont aussi divers que les chances de podium nombreuses. Du cross à la course en montagne en passant par le circuit des Golden Trail Series. Louis Parent et Simon Paccard, les deux benjamins de l’équipe, voudront prouver qu’il n’est pas nécessaire d’avoir 20 ans pour être véloce dans le pentu. Lucille Germain, Baptiste Ellmenreich, Adrien Grataloup et Anthony Felber souhaiteront eux donner un lendemain radieux aux belles promesses affichées l’année dernière. Préparer demain certes, mais en performant dès aujourd’hui : là est l’ambition du Team Matryx.

Par Fred Bousseau – ©Mathis Dumas

X