Coureurs

Sébastien Spehler à la conquête de l’Ouest Américain.

Partage

La conquête de l’Ouest est une expansion initiée par le gouvernement Américain et par les colons européens vers l’Ouest du territoire. Elle a débuté au début du XIXème siècle et s’est terminée à la fin du même siècle. Pourtant en 2021, c’est au tour de Sébastien Spehler de partir à la conquête de l’Ouest Américain

La conquête de l’Ouest est une expansion initiée par le gouvernement Américain et par les colons européens vers l’Ouest du territoire. Elle a débuté au début du XIXème siècle et s’est terminée à la fin du même siècle. Pourtant en 2021, c’est au tour de Sébastien Spehler de partir à la conquête de l’Ouest Américain avec comme objectif la Western States.
Éclaircissement sur son futur projet.

seb Spehler Salomon - flyviewpicturesL’idée originale provient d’une envie de réaliser la Western States Endurance Run*, cette course mythique du monde de l’ultra-trail de 100,2 miles (161,3 kilomètres) reliant le site olympique californien de Squaw Valley (en 1960) à la ville d’Auburn, après 5 500 mètres de dénivelé positif et 7 000m de dénivelé négatif.

Autre particularité de cette course ? Un départ à 1900m d’altitude pour grimper à 2600m avant de progressivement redescendre à 300m d’altitude, de quoi avoir des températures avoisinant les négatifs au départ, pour ensuite atteindre des températures supérieures à 35°C à l’arrivée.

Mais en 2020, la crise sanitaire a eu raison de la course, et pour la deuxième fois depuis 1974, la course n’a pas eu lieu (la première fois étant en 2008 à cause des feux de forêts qui ont engendré une qualité de l’air nocive).

Sébastien Spehler a donc décidé de repousser l’échéance en 2021 et  il sera donc le 26 juin prochain au départ de la Western States Endurance Run. Mais selon lui, « Aller aux États-Unis juste pour faire une course sur 1 semaine ça ne vaut pas le coût », pour des raisons d’écologie. C’est la raison pour laquelle, aux alentours du 10 mai prochain, il se rendra aux États-Unis et il effectuera, en van, une traversée du pays d’Est en Ouest du pays, en reliant New York et Squaw Valley.

En 2020, il avait eu cette volonté de profiter de la course en restant plus longtemps aux États-Unis (4 mois). En revanche, l’idée de réaliser un road trip en van d’un mois et demi est survenue en juillet 2020 lorsqu’il a réalisé la Grande Traversée Salomon avec le reste de la Team Salomon.

« sortir de son confort et prendre de nouvelles expériences »

Il partira donc en mai prochain pour les États-Unis et débutera son aventure par une course de 80 kilomètres à New York même : la North Face Endurance Challenge (13 mai 2021) puis réalisera sa traversée d’environ 5 000 kilomètres, sur 5 à 6 semaines, pour rejoindre le départ de la course. Une fois sur place, il profitera du temps qu’il lui restera pour repérer le parcours.

Au milieu de son road trip, il effectuera également la North Folk 50 Mile (le 5 juin), une course de 80 kilomètres dans le Colorado, à proximité de Denver.

sebastien Spehler - flyviewpicturesLes 2 courses qu’il a choisies rentrent parfaitement dans son programme que ce soit au niveau de la localisation géographique, que la date de l’évènement, de quoi bien préparer la Western States Endurance Run, surtout qu’il vit en Alsace et que ses parcours sont donc plutôt roulants.

Par ailleurs, ce sera la première fois qu’il effectuera une distance aussi longue. Il est plus couramment présent sur les courses allant de 50 à 80 kilomètres (Champion de France de Trail long en 2013, 3 fois 1er de la 6000D, double vainqueur de la Maxi-Race du lac d’Annecy, et 2 victoires sur les Templiers), de quoi découvrir la distance, « sortir de son confort et prendre de nouvelles expériences ».

C’est la raison pour laquelle en allant aux Etats-Unis son objectif sera de terminer la course, même s’il nous a confié que « si la place est bonne, c’est encore mieux ».

Ensuite, il rentrera en France et retournera en Alsace où il propose des stages de Trail sur un week-end, de quoi lui permettre de partager sa passion avant de repartir vers de nouvelles courses et de nouveaux défis.

*Western States : la première édition officielle a lieu en 1977. L’épreuve a été fondée après qu’un concurrent décide de rallier en courant l’arrivée d’une course équestre qui empruntait un parcours similaire.
Le record est détenu par Jim Walmsley en 14h09min28s (2019) et par Ellie Grennwood en 16h47min19s (2012)
Ann Trason a remporté 14 fois la course et Scott Jurek 7 fois.

Par Killian Tanguy et Fred Bousseau – ©Flyviewpictures & Fred Bousseau

Seb Spehler à la conquête de l’Ouest Américain.

Poste Le 12 février 2021 par Fred Bousseau
X