{TEST} – GO’LUM Piom+2

{TEST} - GO'LUM Piom+2 - Outdoor Edtions

« Dotée de 2 modes intelligents autonomie et puissance, Piom+2 ajuste automatiquement son intensité lumineuse en fonction de votre allure et du terrain ».
Telle est la promesse de cette nouvelle frontale qui est sortie début décembre 2020 et qui s’affiche déjà auprès du fabriquant, née en 2017, comme un best-seller.

La marque Française qui revendique une frontale fabriquée en France s’installe petit à petit sur le marché des sports outdoor.

Nous avions eu l’occasion de tester la Piom + en 2019, la Piom +2 nous est parvenue en avant-première début décembre pour un test complet dans différentes conditions.

Après une dizaine de sorties en mode hivernales, dans le froid, la pluie et les nuits noires de cette fin d’année nous vous livrons nos impressions.

Un mode « intelligent » efficace et puissant !

A réception de cette Piom+2, on remarque rapidement que peu de choses ont changé dans le design, la marque reste dans l’ADN qui la différencie.
Par contre dans le détail, on constate que le bouton orange latéral pour l’allumage est plus facile d’accès. Elément que nous avions identifié sur l’ancienne version, corrigée sur celle-ci et qui s’avère vraiment plus pratique dans le froid ou pour une utilisation avec des gants.
Et encore plus dans le détail, le pas de vis pour accéder à la batterie se visse plus facilement ce qui n’est pas négligeable et qui permet même de changer de batterie sans enlever la frontale, chose que nous avons été amenée aussi à tester en pleine sortie.

L’utilisation est assez simple, la lampe offre 7 modes différents répartis en 3 modules
=> 1 Mode intelligent autonomie : jusqu’à 15 h d’autonomie*
=> 1 Mode intelligent puissance : jusqu’à 6 h d’autonomie*
=> 1 Mode manuel : 5 réglages d’intensité (40 / 150 / 300 / 500 / 1000 lumens)

{TEST} - GO'LUM Piom+2 - Outdoor Edtions

Une simple pression sur le bouton ou une double pression permet de basculer facilement de l’un à l’autre, on se familiarise vite avec le produit.

Un fois en route sur le terrain, la lampe répond à la promesse.

Seule petit bémol aux première foulées, la frontale a tendance à « sautiller », il faut alors bien prendre le temps d’ajuster le bandeau et de bien la positionner sur la partie basse du front.
Le bandeau pour la partie sommitale du crâne est un plus qu’il faut régler au préalable surtout si on a un bonnet.


Une fois allumée, on arrive directement sur le mode « intelligent » autonomie et dès que l’on court ou que l’on marche vite, l’accéléromètre agit quasi instantanément et l’on constate aussitôt une augmentation de l’intensité liée à la vitesse.
La lampe retrouve une intensité basse dans la seconde où l’on s’arrête.

En mode « intelligent » autonomie, on passe de 40 à 400 lumens, une intensité suffisante si l’on reste sur des chemins peu accidentés pour courir ou rouler ou si l’on est en ski de randonnée à la montée.


Un simple clic et on bascule en mode « intelligent » puissance : de 120 à 900 lumens.
La différence est nette avec le mode autonomie et s’avère très utile en descente ou si le terrain devient plus technique.

Dans ces 2 modes « intelligents », même si l’intensité évolue en fonction de la vitesse, il est difficile de discerner à l’oeil les petites différences de paliers.

Et si l’on a besoin d’une puissance maximale, un double clic et nous voilà en mode manuel, il suffit alors de simples clics successifs pour faire monter la luminosité qui reste constante et peut-être très utile à VTT, en descente à skis ….ou tout simplement pour utiliser sa frontale pour bricoler, changer une roue ou chercher des affaires au fond de son coffre…

Enfin, la lampe dispose de différentes alertes avec une led rouge ainsi que d’un mode SOS et est livrée avec un boitier de rangement très complet plus pratique que la version 1.

Conclusions

Cette Piom +2, reste simple d’utilisation et apporte vraiment une réponse pour les coureurs qui cherchent à allier autonomie et puissance. Le mode intelligent est efficace et permet d’ajuster l’intensité aux sports pratiqués selon la configuration du terrain et/ou de la vitesse.

{TEST} - GO'LUM Piom+2 - Outdoor Edtions

Points + :
• Mode intelligent efficace.
• Puissance et autonomie au rendez-vous.
• Boite de rangement très pratique.
• Le Made in France à l’honneur.

Points – :
• A tendance à balloter si on la règle mal.
• Le savoir faire Made in France à un prix.

*Données constructeur que nous n’avons pu vérifier, et indiquées entre 1h40 et 65h selon l’intensité.

INFOS MARQUES

  • GO’LUM PIOM+2
  • 2 modes intelligents pour choisir entre maximiser l’autonomie ou optimiser la puissance
  • prise en main rapide et intuitive
  • navigation facile entre les différents modes
  • support de fixation procurant un excellent maintien et confort
  • bouchon à vis permettant un changement de batterie rapide
  • bouton de commande offrant une très bonne sensibilité au doigt
  • mode SOS pour les cas de détresse
  • 2 nouveaux chargeurs petits, robustes et qui permet de charger 2 batteries à la fois (chargeur power bank)
  • mini lumière rouge (en option) à fixer à l’arrière de votre bandeau offrant plus de visibilité et sécurité
  • Etanchéité : protégée contre les projections d’eau de toutes directions – IPX4
  • Garantie lampe : 3 ans
  • Piom+2 vous est livrée d’origine avec 2 batterie lithium-ion de 3 350 mAh.
  • Poids : 125 g avec 1 batterie
  • A partir de 189,00 €
  • www.go-lum.fr
{TEST} - GO'LUM Piom+2 - Outdoor Edtions

janvier, 2022

Filter les événements

type d'évènement:

Tous

Emplacement de l'événement:

Tous

Aucuns évènements

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X